Nouvelles et événements

Des groupes touristiques visent à faire de l’Î.-P.-É. une destination accueillante pour les gais

Publié le May 27, 2012 dans Non classé

Par Meghan Mulally – The Guardian

L’Association de l’industrie touristique (AIT) et Tourisme Î.-P.-É. affirment qu’ils travaillent sur les prochaines étapes visant à faire de l’île une destination touristique accueillante pour les gais.

Ed Salvato et Jeff Guarcino ont inspiré la création de l’Association du tourisme gai de l’Î.-P.-É. après leur présentation fructueuse à titre de conférenciers invités lors de l’assemblée annuelle de l’AIT à l’automne dernier.

Judy Pye, propriétaire de l’auberge Shipwright à Charlottetown, a parlé au nom de l’Association et a souligné que M. Salvato et M. Guarcino ont vraiment préparé le terrain pour l’Î.-P.-É.

« Nous poursuivons sur leur lancée visant à présenter l’Î.-P.-É. comme une destination touristique accueillante pour les gais. »

Mme Pye souligne que l’île ne profite pas pleinement de ce marché considérablement lucratif.

« Les faits sont clairs. Les nouveaux marchés attirent de nouveaux clients. Les avantages potentiels incluent attirer les voyageurs d’autres destinations et un nouveau type de voyageur à l’île. »

Les voyageurs gais ont également un impact économique plus important que les voyageurs hétérosexuels, selon Mme Pye.

« Un couple gai représente l’équivalent de trois couples hétérosexuels en termes de dépenses de voyage. »

L’Association a été inspirée par ce qu’elle a entendu, et elle savait qu’il était temps pour l’Î.-P.-É. de se mettre à l’avant-scène, souligne Mme Pye.

L’Association du tourisme gai de l’Î.-P.-É. a examiné les sites Web officiels du tourisme à l’échelle mondiale pour déterminer dans quelle mesure ils étaient ouverts aux gais.

« Malheureusement, les résultats étaient intrigants, mais aussi décevants, a dit Mme Pye. À l’exception de l’Allemagne et des Pays-Bas, tous les sites Web ont échoué lamentablement. La seule bonne nouvelle est que l’Î.-P.-É. n’était pas seule dans sa situation. »

Après avoir vu les résultats, l’Association a pris des mesures positives afin de présenter l’Î.-P.-É. comme une destination de tourisme gai, y compris la création d’un logo conçu par Tony Diodati, la conception d’une publicité publiée dans le guide touristique et des travaux continus au site Web officiel.

« Nous visons à changer les attitudes négatives et résistantes en attitudes d’appréciation et de respect mutuel », souligne Mme Pye.

Pour contribuer au changement des attitudes, l’Association offre une formation sur la diversité avec l’adhésion au groupe.

« Nous avons fait beaucoup de progrès en peu de temps, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire », conclut Mme Pye.

« Nous pouvons aller de l’avant, nous allons aller de l’avant et établir l’Î.-P.-É. comme une destination accueillante pour les gais. »